Retour sur notre atelier « Fabrication de nichoirs à Mésanges »

Classé dans : Nos témoignages | 0

Samedi 7 décembre 2019

Nous étions près d’une trentaine de personnes, participant.e.s et bénévoles, à nous affairer samedi 7 décembre dernier à la fabrication de nichoirs à Mésanges, soigneusement prédécoupés par les élèves du Lycée Agricole Privé Sully à Magnanville (avec lesquels nous avons décidément passé de nombreux moments durant ce mois de novembre tout juste écoulé…).

Jacques, le bricoleur des Biocoopains, en pleine explication découpe auprès des élèves du Lycée Agricole Privé Sully à Magnanville.

Sous les conseils avisés de l’association Atena78 (notre partenaire expert qui nous a fourni les précieux plans de fabrication) et de nos bénévoles, 11 nichoirs ont été confectionnés par un public des plus varié : des mamans avec leurs enfants, un papa avec sa fille, une mamie avec sa petite-fille mais aussi des couples sans enfants, une bricoleuse super forte à la perceuse ou encore un grand gaillard pro de l’emboitage ayant achevé en premier son atelier…

Mais avant de commencer, Julianne, bénévole d’Atena78, nous en a dit un peu plus sur les Mésanges : elle nous a notamment appris a bien distinguer les deux espèces les plus courantes dans nos contrées, à savoir, les Mésanges Bleues et les Mésanges Charbonnière. Et cela n’est pas anodin ! En effet, leur gabarit n’étant pas du tout le même, il est important, au moment de confectionner notre nichoir, de savoir à qui celui-ci se prédestine afin d’en adapter la largeur de l’entrée. Si, comme certain.e.s parmi nous samedi, vous ne savez pas laquelle de ces Mésanges est susceptible d’adopter votre nichoir, optez pour une petite ouverture que vous pourrez élargir si besoin, une fois avoir étudié plus précisément les oiseaux présents près de chez vous…

Mésange Charbonnière ou Mésange Bleue ? Pensez à adapter l’ouverture de votre nichoir en fonction du gabarit de l’espèce présente près de chez vous !

Après deux heures de perceuses, visseuses, râpeuses, l’ensemble des nichoirs étaient montés, grâce à une belle solidarité entre chacun.e des participant.e.s. qui s’entraidaient pour finaliser leurs ouvrages.

Vint ensuite le temps d’un dernier échange autour d’un goûter « presque zéro déchet » offert par Les Biocoopains à partir de produits vrac de la Biocoop du Mantois, mais aussi de déguster le miel des Biocoopains issu des trois ruches présentes sur le toit végétalisé du magasin et entretenues par Michel, notre Biocoopains apiculteur.

Notre astuce pour un goûter « presque zéro déchet » ? Du café, des gâteaux et de l’eau en vrac, du jus de fruit dans une bouteille en verre – qui sera lavée puis réutilisée (pour y mettre de la lessive liquide faite maison ?) et des échantillons de thés et tisanes, le tout dans de la vaisselle lavable.

Encore merci à tou.te.s pour ce bel après-midi d’échanges… Au plaisir de voir des photos de vos nichoirs installés (et éventuellement occupés…). A bientôt !