Les nouvelles du jardin des Biocoopains

Classé dans : Non classé | 0

Samedi 16 avril, on s’est retrouvé une seconde fois pour attaquer les plantations que l’on peut égrener ainsi :

  • Plantation d’iris au pied de la cabane et d’un cotonéaster venu du jardin d’une biocoopine,
  • Déplacement des giroflées et d’asters au pied de 3 arbres ,
  • Puis au pied des 2 arbres de l’entrée du magasin, on a planté des primevères et coquelourdes (ou lychnis) apportées par une biocoopine : l’idée étant d’égayer avec des couleurs printanières avec les premières et estivales avec les secondes.
  • On a retiré avec nos petits bras les gros tuteurs de tous les arbres qui n’avaient plus d’utilité (en 5 ans, les arbres ont bien fortifié). D’ailleurs les tuteurs sont à disposition soit pour l’atelier hôtel à insectes soit pour autre chose à définir ensemble,
  • Dans le bac « Pouillot », semis de graines de fèves et d’haricots nains et radis : reste à pailler si le gel revient. Une cliente nous fait remarquer qu’on est en lune montante…fallait pas ?
  • Dans le bac « Sitelle Torchepot » des plants de blettes vont prendre racine près des fraisiers. Ces blettes viennent du jardin d’un biocoopain également. En bêchant, on y a encore retiré un bon kilo de patates qu’on a offert à la mendiante du magasin.
  • Message pour la prochaine tonte : laisser des zones en jachère (ne tondre que les abords) pour que la biodiversité s’exprime ; les abeilles seraient ravies d’avoir quelques fleurs à butiner par exemple, juste en bas de leur immeuble « eh, Manu tu descends ? bah pour quoi faire ?… ».
  • Pour la prochaine fois, on se retrouvera le samedi 7 mai 2016 (à confirmer, surveiller le panneau des biocoopains à l’entrée du magasin) pour planter courges et tomates si c’est possible (hum… les saints de glace, c’est vers le 10-11 mai hein !), bêcher les asters dans Troglodyte pour favoriser framboisiers et fraisiers, pailler les semis de Pouillot et déplacer le chrysanthème vers le pied d’un arbre.

Laissez un commentaire